Frans Hals

du Feb. 15, 2024 au June 9, 2024

Amsterdam, Rijksmuseum

Le Rijksmuseum présente une exposition d'une cinquantaine des plus importantes peintures de Frans Hals, dont beaucoup proviennent de plus grandes collections internationales. L'artiste est considéré comme l'un des artistes les plus innovants du XVIIe siècle, grâce à son style de peinture vif et impressionniste. Avec une audace et un talent sans précédent, il a capturé la vitalité de ses sujets – des régents majestueux aux musiciens joyeux en passant par les enfants – et les a fait vivre et respirer sur la toile.
L'exposition du Rijksmuseum constitue un moment historique puisque le tableau le plus célèbre de Frans Hals, Le Cavalier qui rit (1624), revient aux Pays-Bas pour la première fois depuis plus de 150 ans. Il viendra de la Wallace Collection de Londres, où il est exposé depuis 1870. 

Les arts en France sous Charles VII (1422-1461)

du March 12, 2024 au June 16, 2024

Paris, Musée National du Moyen Age

Le musée de Cluny met en lumière un moment charnière de l’histoire et de l’histoire de l’art, celui du règne de Charles VII (1422-1461). Ce règne qui s’inscrit dans une période troublée porte en germe l’extraordinaire renouveau artistique de la fin du 15e siècle.
L’exposition entend montrer toute la diversité de la production artistique pendant le règne de Charles VII. Elle rassemble de prestigieux manuscrits enluminés, peintures, sculptures, pièces d’orfèvrerie, vitraux et tapisseries. Enfin, une section entière sera dévolue à Jean Fouquet, l’un des plus grands peintres français du 15e siècle. Enlumineur de génie, il est l’auteur du célèbre portrait peint sur bois de Charles VII présenté en juste place dans l’exposition.

Le surréalisme en Belgique. Histoire de ne pas rire

du March 12, 2024 au June 16, 2024

Bruxelles, Bozar

En parallèle à l'exposition du Musée Royaux des Beaux-Arts, Bozar commémore les 100 ans du surréalisme avec une exposition consacrée au célèbre mouvement d'avant-garde belge sur une période de 60 ans. Il s'agit de montrer que les surréalistes singuliers de Belgique vont au-delà de l'esthétique pure - ils veulent transformer le monde avec leur art subversif. Dans Histoire de ne pas rire, est accordée une attention particulière à leurs contacts internationaux, au contexte politico-historique et aux femmes artistes importantes.

L'Invention de la Renaissance

du Feb. 20, 2024 au June 16, 2024

Paris, Bibliotheque Nationale de France

Entre le XIVe et le XVIe siècle, l’Europe connaît un renouveau intellectuel, artistique et scientifique sans précédent. Désignée plus tard sous le nom d’« humanisme », une culture s’invente, marquée par un nouveau rapport au savoir et un retour aux sources gréco-latines. La BnF consacre une exposition à ce mouvement de pensée, en proposant un parcours à travers plus de 240 œuvres, manuscrits, livres imprimés, estampes, dessins, sculptures, objets d’art, monnaies… qui plonge le visiteur dans l’univers des humanistes de la Renaissance.

Revoir Van Eyck

du March 20, 2024 au June 17, 2024

Paris, Musée du Louvre

A l'occasion de  l’événement que représente la restauration historique du chef-d’œuvre de Jan Van Eyck : Le Chancelier Rolin en prière devant la Vierge et l’Enfant, dit aussi La Vierge du chancelier Rolin. cette exposition dossier permet son rapprochement avec d’autres œuvres de Van Eyck, mais aussi de Roger Van der Weyden, Robert Campin et des grands enlumineurs de l’époque. Une soixantaine de panneaux peints, manuscrits, dessins, bas-reliefs sculptés et objets orfévrés sont exceptionnellement réunis, grâce au soutien de nombreux musées et institutions en France et à l’étranger comme le Städel Museum de Francfort (qui prête pour la première fois la Vierge de Lucques), la Gemäldegalerie de Berlin, la Bibliothèque royale de Bruxelles, la Morgan Library and Museum de New York ou encore le Museum of Fine Arts de Philadelphie.

Le Sceptre et la Quenouille, être femme entre Moyen-Age et Renaissance

du March 8, 2024 au June 17, 2024

Tours, Musée des Beaux arts

Le musée des Beaux-arts de Tours présente une exposition exceptionnelle consacrée aux femmes entre la fin du Moyen Âge et la Renaissance, en France et en Europe du Nord.
Plus d’une centaine d’oeuvres majeures - peintures, sculptures, manuscrits, estampes, objets du quotidien - issues des plus grands musées, sont rassemblées pour mettre en lumière la place, le rôle et l’image des femmes dans la société des 15ᵉ et 16ᵉ siècles

James Ensor. Maestro

du Feb. 29, 2024 au June 23, 2024

Bruxelles, Bozar, Palais des Beaux-Arts

On commémore en 2024 le 75e anniversaire de la mort du célèbre artiste belge James Ensor.
Bozar rend hommage à l’artiste avec une exposition mettant à l’honneur toutes ses facettes parmi une sélection d’une centaine d’œuvres. C'est l'occasion de découvrir la diversité de son travail, de ses œuvres de jeunesse à ses dernières créations : peintures à l’huile, œuvres sur papier, estampes, manuscrits, photographies et partitions manuscrites. Une attention particulière sera accordée aux œuvres moins connues, à ses créations de graphisme et à ses compositions musicales telles que La Gamme d’Amour.  

L'impressionnisme et la mer

du March 29, 2024 au June 30, 2024

Giverny, Musée des Impressionnismes

le musée des impressionnismes Giverny présente l'exposition L’Impressionnisme et la mer, qu se propose à travers les œuvres d’artistes tels qu'Eugène Boudin, Johan Barthold Jongkind, Claude Monet, Gustave Courbet ou encore Paul Gauguin, de donner une nouvelle vision de l’attirance des artistes impressionnistes pour la mer.
Au-delà d’une image générique et plaisante des impressionnistes à Deauville ou Cabourg, le sujet sera décliné selon des nouvelles perspectives thématiques et chronologiques : la vie des docks et des pêcheurs, le transport et l’industrie maritime, mais aussi les tempêtes ou encore le goût de l’ailleurs.

 

Les Tiepolo, invention et virtuosité à Venise

du March 22, 2024 au June 30, 2024

Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts

L’exposition rassemble dessins et eaux-fortes de Giambattista Tiepolo et de ses deux fils, Giandomenico et Lorenzo Tiepolo, famille d’artistes virtuoses au XVIIIe siècle à Venise. Le parcours rassemble un ensemble d’études de têtes et de visages, des peintures religieuses et grands décors profanes réalisés par les Tiepolo et leurs contemporains à Venise, puis des œuvres graphiques autonomes. C’est l’exceptionnelle capacité d’invention de Giambattista et Giandomenico Tiepolo, une des facettes les plus fascinantes de leurs personnalités artistiques, que ces dessins et estampes permettent de redécouvrir.

Brancusi: L’art ne fait que commencer

du March 27, 2024 au July 1, 2024

Paris, Centre Pompidou

Intitulée "Brancusi: L’art ne fait que commencer" cette exposition rassemble près de 400 œuvres au total, réunissant plus de 120 sculptures, mais aussi des photographies, dessins, films et documents d'archives. On peut ainsi admirer l'ensemble de la carrière de cet artiste si influent et novateur, de ses débuts et son arrivée à Paris en 1904 à l'âge de 28 ans, à ses grands succès, en passant par ses œuvres les plus controversées, dont la fameuse "Princesse X" qui créa le scandale au Salon des Indépendants en 1920. 

Théodore Rousseau La Voix de la forêt

du March 5, 2024 au July 7, 2024

Paris, Musée du Petit Palais

Le Petit Palais présente  une grande exposition consacrée au peintre Théodore Rousseau (1812-1867), qui a fait de la nature son motif principal, son monde et son refuge. Devenu chef de file de la colonie d’artistes qui fréquente le village de Barbizon et la forêt de Fontainebleau, il arpente la forêt solitairement, durant de longues heures, exécutant des esquisses sur le motif avant de réaliser ses œuvres définitives dans son atelier.
« Naturaliste entraîné sans cesse vers l’idéal », comme l’écrit Baudelaire, il joua un rôle fondamental dans l’affirmation d’une nouvelle école française de paysage au milieu du XIXe siècle, ouvrant la voie à l’impressionnisme.

Un œil passionné. Douze ans d’acquisitions de Ger Luijten

du April 27, 2024 au July 7, 2024

Paris, Fondation Custodia

Ger Luijten a dirigé la Fondation Custodia pendant 12 ans (2010-2022). Au cours de ces années, il a mis au service de l’institution son expérience afin de mener une politique d’acquisition dynamique. Quelques 10 000 œuvres sont entrées dans les collections sous sa direction. Le visiteur est invité à découvrir cet ensemble remarquable au fil d’un parcours organisé par technique (dessins, estampes, tableaux, études à l’huile, lettres et manuscrits). Il est particulièrement intéressant de signaler qu'on retrouve dans l'exposition une œuvre acquise auprès de notre galerie le Coin d'Atelier d'Henri Fantin-Latour

Paris 1874 Inventer l'impressionnisme

du March 26, 2024 au July 14, 2024

Paris, Musée d'Orsay

Il y a 150 ans, le 15 avril 1874, ouvre à Paris la première exposition impressionniste..
« Paris 1874. L’instant impressionniste » propose de retracer l’avènement d’un mouvement artistique surgi dans un monde en pleine mutation. « Paris 1874 » fait le point sur les circonstances ayant mené ces 31 artistes - parmi lesquels sept seulement sont aujourd’hui universellement renommés – à se réunir pour exposer ensemble leurs œuvres.    
Une sélection d’œuvres ayant figuré à l’exposition impressionniste de 1874 est mise en perspective avec des tableaux et sculptures montrés au même moment au Salon officiel. Cette confrontation inédite permet de restituer le choc visuel des œuvres alors exposées par les impressionnistes, mais aussi de le nuancer, par des parallèles et recoupements inattendus entre la première exposition impressionniste et le Salon.

The Last Caravaggio

du April 18, 2024 au July 21, 2024

Londres, National Gallery

Dans cette nouvelle exposition, consacrée au "dernier Caravage", « Le Martyre de Sainte Ursule », (1610), généreusement prêté par la Collection Intesa Sanpaolo (Galerie d'Italia – Naples), sera présenté aux côtés d'une autre œuvre tardive de l'artiste,"Salomé recevant la tête de Saint Jean-Baptiste" (vers 1609-1610).
En effet en mai 1610. Le Caravage est à Naples et travaille sur le dernier tableau qu'il ait jamais peint. Deux mois plus tard, il décède dans des circonstances mystérieuses. Mais c’est au cours de ses dernières années tumultueuses que le Caravage réalise certaines de ses œuvres les plus marquantes.

 

 

Imagine ! 100 ans de Surréalisme

du Feb. 21, 2024 au July 21, 2024

Bruxelles, Musée Royaux des Beaux Arts de Belgique

Le parcours de cette exposition consacrée au Surréalisme se fait au travers du temps et surtout des thèmes centraux du mouvement que sont les rêves (et les cauchemars), la nature (et les forêts), la nuit (et la lumière), les mythes, ou encore le cosmos. Autant de sources d'inspiration artistiques pour Salvador Dalí, Max Ernst, Joan Miró, Man Ray, Dorothea Tanning, Dora Maar, Jackson Pollock, présents à travers des œuvres, pour certaines jamais réunies ainsi. mais aussi de Paul Delvaux, Yves Tanguy, Marcel Mariën, Jane Graverol, et bien sûr René Magritte.

Grands décors restaurés de Notre-Dame

du April 24, 2024 au July 21, 2024

Paris, Mobilier National

À la veille de la réouverture de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le Mobilier national présente les chefs-d’œuvre du décor intérieur de l’édifice, soit vingt et un tableaux de grand format, parmi lesquels treize grands « mays », récemment restaurés D’autres objets remarquables complètent cet ensemble : la tenture de la vie de la Vierge tissée pour orner le chœur au XVIIe siècle, en quatorze pièces, aujourd’hui conservée à la cathédrale de Strasbourg, et l’immense tapis de Savonnerie offert à la cathédrale par le roi Charles X, dont la restauration vient de s’achever au Mobilier national.

Made in Germany Peintures germaniques des collections françaises (1500-1550)

du May 4, 2024 au July 23, 2024

Besançon, Musée des Beaux Arts et d'Archéologie

Le musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon présente une exposition ambitieuse dédiée aux peintures germaniques de la Renaissance issues des collections publiques françaises. Deux autres volets de l’exposition, consacrés pour l’un aux peintures germaniques du Rhin supérieur (XIVe-XVIe siècles) et pour l’autre à celles du saint empire romain germanique (XVe-XVIe siècles) prennent place simultanément au musée Unterlinden de Colmar et au musée des Beaux-Arts de Dijon.
L’exposition du musée de Besançon présente 70 œuvres de la Renaissance germanique. Ce corpus resserré et exigeant met en valeur l’ensemble exceptionnel de peintures de Lucas Cranach (1472-1553), léguées par Jean Gigoux (1806-1894) et qui constituent des chefs-d’œuvre des collections bisontines.

Guerchin, Le métier de peintre

du March 23, 2024 au July 28, 2024

Turin, Musées Royaux

Cette exposition rassemble plus de cent œuvres de Guerchin et d'artistes de son époque, provenant de plus de trente musées et collections importants - dont le Prado et le monastère de l'Escurial - pour présenter le grand art du maître émilien et retracer l'histoire du métier et de la vie des peintres au XVIIe siècle, dans une grande et fascinante fresque du système artistique. 

Michelangelo: the last decades

du May 2, 2024 au July 28, 2024

Londres, National Gallery

Ce printemps, la National Gallery de Londres consacre une exposition aux dernières années de Michel-Ange.
L'exposition du British Museum s'inspire de la réinstallation de Michel-Ange à Rome en 1534 après l'effondrement de la république florentine. Il entreprit alors une série de commandes papales, dont la fresque du Jugement dernier dans la chapelle Sixtine, la reconstruction de la basilique Saint-Pierre et la création des peintures murales de la chapelle Pauline du Vatican. Pour illustrer cet élan tardif de sa production, le British Museum dévoile le carton de l’Épiphanie (vers 1550), en cours de restauration depuis 2018, aux côtés des dessins préparatoires du Jugement dernier, des conceptions architecturales de Saint-Pierre et d'une sélection de ses écrits.

Caspar David Friedrich, Paysages infinis

du April 19, 2024 au Aug. 4, 2024

Berlin, Alte Nationalgalerie

À l'occasion du 250e anniversaire de Caspar David Friedrich (1774-1840), l'Alte Nationalgalerie de Berlin, présente une grande exposition de l'œuvre du plus important peintre romantique allemand. pour la première fois. Environ 60 peintures et 50 dessins venus d'Allemagne et de l'étranger, dont des icônes de renommée mondiale, seront exposés.
Une telle exposition est attendue depuis longtemps à Berlin, tout simplement parce que de nombreuses acquisitions et présentations publiques dans la capitale prussienne ont contribué à la renommée précoce de l'artiste du vivant de Friedrich et parce que la Galerie nationale abrite l'une des plus grandes collections de peintures de Friedrich au monde.

Jean Hélion : La prose du monde

du March 22, 2024 au Aug. 18, 2024

Paris, Musée d'Art Moderne

Le Musée d’Art Moderne de Paris propose une exposition rétrospective de l'œuvre de Jean Hélion (1904-1987), peintre et intellectuel dont l’œuvre traverse le XXème siècle : Jean Hélion fut un des pionniers de l’abstraction qu’il introduit en Amérique dans les années 1930, avant d’évoluer vers une figuration personnelle à l’aube de la deuxième guerre mondiale.

Les chevaux de Géricault

du May 15, 2024 au Sept. 15, 2024

Paris, Musée de la Vie Romantique

Le musée de la Vie Romantique célèbre le bicentenaire de la mort de Théodore Géricault, avec une exposition thématique consacrée  aux chevaux, ce motif si fréquent dans les œuvres de l'artiste. Une centaine de peintures, venues de collections publiques et privées, sont réunies pour cette exposition inédite.
Les chevaux sont la passion immuable de Géricault : de ses premiers dessins à ses plus grands tableaux, le peintre a toujours été fasciné par ces animaux, leur anatomie, leurs émotions, leur vie : l'artiste a admiré, analysé, étudié chaque aspect de cet animal. L'exposition explore donc cette passion dévorante dans un parcours divisé en cinq chapitres : Le cheval politique, L’écurie sanctuaire, Rome : la course des chevaux libres, Londres : dandies et prolétaires et La mort du cheval. 

Auguste Herbin, le maître révélé

du March 15, 2024 au Sept. 15, 2024

Paris, Musée de Montmartre

 

Le Musée de Montmartre consacre une exposition rétrospective à Auguste Herbin (1882-1960).
Elle retrace, avec des œuvres souvent inédites, les sept périodes de création du peintre : postimpressionnisme, fauvisme, cubisme, objets monumentaux, nouvelle figuration, première et seconde abstraction. Herbin retrouve ici sa juste place dans l’histoire de l’art moderne, et nous donne à découvrir des œuvres de tout premier plan pour chacune des périodes créatrices traversées.

Couleur, Gloire et Beauté Peintures germaniques des collections françaises (1420-1540)

du May 4, 2024 au Sept. 23, 2024

Colmar, Musée d'Unterlinden

Le musée Unterlinden de Colmar s’associe au musée de Besançon et au musée des Beaux-Arts de Dijon pour proposer une exposition en trois volets qui s’intéresse aux peintures germaniques des collections françaises entre 1370 et 1550, selon trois axes spécifiques. Grâce à de généreux prêts de musées parisiens – musée du Louvre, musée des Arts Décoratifs, musée de Cluny, etc. -, mais aussi de nombreux musées en régions et d’églises, le musée Unterlinden propose d’inscrire la peinture germanique dans le territoire du Rhin Supérieur, qui s’étend de part et d’autre du Rhin, environ selon les frontières de l’actuelle Alsace, et abrite des villes riches et dynamiques qui sont de grands centres de production artistique, comme Bâle, Colmar et Strasbourg.  

Maîtres et merveilles. Peintures germaniques des collections françaises (1370-1530)

du May 4, 2024 au Sept. 23, 2024

Dijon, Musée des Beaux Arts

Pour la première fois, trois musées - musée des Beaux-Arts de Dijon, musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon et musée Unterlinden de Colmar - s'unissent pour proposer en trois expositions simultanées, une histoire à épisodes de la peinture germanique du Moyen Âge à la Renaissance : la période XVe à Dijon, la Renaissance à Besançon et la peinture dans la région du Rhin supérieur au XVe et XVIe siècles à Colmar. Ce panorama a été rendu possible grâce au programme de recherche de l'Institut national d'histoire de l'art (INHA) intitulé Répertoire des peintures germaniques des collections françaises (1370-1550)

Amitiés, Bonnard-Matisse

du June 29, 2024 au Oct. 6, 2024

Saint Paul de Vence, Fondation Maeght

A l'occasion de se son anniversaire, la Fondation Maeght présente une exposition imaginée pour l’occasion « Amitiés, Bonnard-Matisse pour les 60 ans de la Fondation Maeght ». L’exposition met l’accent sur la relation amicale et respectueuse entre Pierre Bonnard et Henri Matisse et retrace leurs liens avec la famille Maeght pour qui les deux artistes-amis incarnaient deux génies du XXe siècle, tout en partageant avec eux les grands – et plus anodins – moments de la vie.
 L’exposition explore les caractères spécifiques des deux maîtres mais aussi, par effet miroir, les particularités de chacun dans leur approche de mêmes sujets : les autoportraits, la rue, la lumière du Midi, le peintre et son modèle…

 

Bonnard et le Japon

du April 30, 2024 au Oct. 6, 2024

Aix en Provence, Caumont Centre d'Art

LHôtel de Caumont consacre une exposition à Pierre Bonnard et à l’influence de l’art du Japon sur cet artiste. Il s’agit de la première exposition sur le sujet, qui permettra de montrer comment Bonnard – celui que l’on surnommait autrefois le « Nabi très Japonard » – a intégré dans son traitement de l’espace, du temps et du mouvement, l’esthétique de l’art japonais, pour créer des œuvres en rupture avec le naturalisme et l’impressionnisme.

Samuel van Hoogstraten : l'art de l'illusion

du Feb. 1, 2025 au May 4, 2025

Amsterdam, Rembrandtshuis

Au musée de la Maison Rembrandt, des peintures, dessins, gravures et livres raconteront l'histoire de la vie et de l'œuvre de Samuel van Hoogstraten, dans une présentation mixte. L'exposition s'ouvrira sur le jeune Van Hoogstraten, qui débute sous la direction de son père à La Haye, découvre l'enseignement de Rembrandt et s'imprègne des leçons esthétiques et théoriques du maître jusqu'à formuler sa propre vision de l'art de peindre.