Samuel van Hoogstraten : l'art de l'illusion

du Feb. 1, 2025 au May 4, 2025

Amsterdam, Rembrandtshuis

Au musée de la Maison Rembrandt, des peintures, dessins, gravures et livres raconteront l'histoire de la vie et de l'œuvre de Samuel van Hoogstraten, dans une présentation mixte. L'exposition s'ouvrira sur le jeune Van Hoogstraten, qui débute sous la direction de son père à La Haye, découvre l'enseignement de Rembrandt et s'imprègne des leçons esthétiques et théoriques du maître jusqu'à formuler sa propre vision de l'art de peindre.

Cheval en majesté - Au coeur d'une civilisation

du July 2, 2024 au Nov. 3, 2024

Versailles, Chateau

Le château de Versailles présente l'exposition Cheval en majesté – Au cœur d'une civilisation.
Avec près de 300 œuvres et des prêts exceptionnels du monde entier, elle met en lumière la place et les usages du cheval dans la société civile et militaire, sur une période allant du XVIe au XXe siècle, jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale, marquant la fin de la civilisation hippomobile et la relégation du cheval au domaine des loisirs.
Première exposition d'une telle ampleur dédiée au cheval, celle-ci s'articule en treize sections déployées sur un parcours traversant plusieurs espaces emblématiques du Château.

Hans Hartung (1904-1989) Une liberté salutaire

du July 5, 2024 au Oct. 13, 2024

Brioude, Le Doyenné

C’est à Hans Hartung, artiste majeur du XXe siècle qui fit de la libération du geste sa marque de fabrique, que le Doyenné – Espace d’Art Moderne et Contemporain dédie ses espaces d’exposition temporaire en offrant à ses visiteurs, à l’été 2024, un panorama choisi et complet d’une œuvre forte et prolifique.

Amitiés, Bonnard-Matisse

du June 29, 2024 au Oct. 6, 2024

Saint Paul de Vence, Fondation Maeght

A l'occasion de se son anniversaire, la Fondation Maeght présente une exposition imaginée pour l’occasion « Amitiés, Bonnard-Matisse pour les 60 ans de la Fondation Maeght ». L’exposition met l’accent sur la relation amicale et respectueuse entre Pierre Bonnard et Henri Matisse et retrace leurs liens avec la famille Maeght pour qui les deux artistes-amis incarnaient deux génies du XXe siècle, tout en partageant avec eux les grands – et plus anodins – moments de la vie.
 L’exposition explore les caractères spécifiques des deux maîtres mais aussi, par effet miroir, les particularités de chacun dans leur approche de mêmes sujets : les autoportraits, la rue, la lumière du Midi, le peintre et son modèle…

 

Bonnard et le Japon

du April 30, 2024 au Oct. 6, 2024

Aix en Provence, Caumont Centre d'Art

LHôtel de Caumont consacre une exposition à Pierre Bonnard et à l’influence de l’art du Japon sur cet artiste. Il s’agit de la première exposition sur le sujet, qui permettra de montrer comment Bonnard – celui que l’on surnommait autrefois le « Nabi très Japonard » – a intégré dans son traitement de l’espace, du temps et du mouvement, l’esthétique de l’art japonais, pour créer des œuvres en rupture avec le naturalisme et l’impressionnisme.

Bologne au siècle des Lumières. Art et science, entre réalité et théâtre

du June 29, 2024 au Sept. 30, 2024

Ajaccio, Musée Fesch

Cette nouvelle exposition sur la peinture, la sculpture et les objets de curiosité, en collaboration avec la Pinacoteca Nazionale, les Musei Civici et la fondation de la Cassa di Risparmio de Bologne, s’inscrit dans le prolongement des précédentes expositions du musée d’Ajaccio portant sur l’art italien des XVIIe et XVIIIe siècles. Si le XVIIe siècle bolonais, celui des Carracci, de Reni et de Guercino, est bien connu en France, l’exposition permettra au public de découvrir une période moins familière de ce centre artistique.

Jean Daret, peintre baroque en Provence

du June 15, 2024 au Sept. 29, 2024

Aix en Provence, Musée Granet

Le musée Granet d’Aix-en-Provence consacre une rétrospective inédite au grand maître du baroque provençal, Jean Daret (1614-1668). Elle propose de redécouvrir l’œuvre de ce peintre natif des Flandres, qui s’installa à Aix-en-Provence au retour de son voyage en Italie. Son talent de coloriste associé à sa maîtrise du clair-obscur et du trompe-l’œil témoignent de ce mélange d’influences nordiques, italiennes et françaises. 

Berthe Morisot à Nice

du June 7, 2024 au Sept. 29, 2024

Nice, Musée des Beaux Arts

En cette année de célébration des 150 ans de la naissance du mouvement impressionniste, le musée des Beaux-Arts Jules Chéret consacre une exposition de premier plan à Berthe Morisot. Conçue dans le cadre de l’opération territoriale du musée d’Orsay « Les 150 ans de l’impressionnisme », en partenariat avec le Palazzo Ducale de Gênes, et avec le soutien déterminant de la famille de l’artiste, Berthe Morisot à Nice, escales impressionnistes  évoque les deux séjours de la peintre sur la Riviera lors des hivers 1881-1882 et 1888-1889.
 

Couleur, Gloire et Beauté Peintures germaniques des collections françaises (1420-1540)

du May 4, 2024 au Sept. 23, 2024

Colmar, Musée d'Unterlinden

Le musée Unterlinden de Colmar s’associe au musée de Besançon et au musée des Beaux-Arts de Dijon pour proposer une exposition en trois volets qui s’intéresse aux peintures germaniques des collections françaises entre 1370 et 1550, selon trois axes spécifiques. Grâce à de généreux prêts de musées parisiens – musée du Louvre, musée des Arts Décoratifs, musée de Cluny, etc. -, mais aussi de nombreux musées en régions et d’églises, le musée Unterlinden propose d’inscrire la peinture germanique dans le territoire du Rhin Supérieur, qui s’étend de part et d’autre du Rhin, environ selon les frontières de l’actuelle Alsace, et abrite des villes riches et dynamiques qui sont de grands centres de production artistique, comme Bâle, Colmar et Strasbourg.  

Maîtres et merveilles. Peintures germaniques des collections françaises (1370-1530)

du May 4, 2024 au Sept. 23, 2024

Dijon, Musée des Beaux Arts

Pour la première fois, trois musées - musée des Beaux-Arts de Dijon, musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon et musée Unterlinden de Colmar - s'unissent pour proposer en trois expositions simultanées, une histoire à épisodes de la peinture germanique du Moyen Âge à la Renaissance : la période XVe à Dijon, la Renaissance à Besançon et la peinture dans la région du Rhin supérieur au XVe et XVIe siècles à Colmar. Ce panorama a été rendu possible grâce au programme de recherche de l'Institut national d'histoire de l'art (INHA) intitulé Répertoire des peintures germaniques des collections françaises (1370-1550)

L’Étoffe des Flamands, Mode et peinture au 17e siècle

du June 12, 2024 au Sept. 22, 2024

Angers, Musée des Beaux Arts

L'exposition prend comme point de départ les collections de peintures et de dessins des écoles nordiquesdes musées des Beaux-Arts du Mans, de Tours et d'Angers. Confrontant la représentation du vêtement dans des peintures, des dessins et des gravures de mode à des documents historiques, à des accessoires de mode ou à des éléments textiles, l'exposition aborde les questions relatives au vêtement dans un contexte volontairement large : les problématiques commerciales, sociales, économiques et même symboliques sont au cœur du projet.

Auguste Herbin, le maître révélé

du March 15, 2024 au Sept. 15, 2024

Paris, Musée de Montmartre

 

Le Musée de Montmartre consacre une exposition rétrospective à Auguste Herbin (1882-1960).
Elle retrace, avec des œuvres souvent inédites, les sept périodes de création du peintre : postimpressionnisme, fauvisme, cubisme, objets monumentaux, nouvelle figuration, première et seconde abstraction. Herbin retrouve ici sa juste place dans l’histoire de l’art moderne, et nous donne à découvrir des œuvres de tout premier plan pour chacune des périodes créatrices traversées.

Les chevaux de Géricault

du May 15, 2024 au Sept. 15, 2024

Paris, Musée de la Vie Romantique

Le musée de la Vie Romantique célèbre le bicentenaire de la mort de Théodore Géricault, avec une exposition thématique consacrée  aux chevaux, ce motif si fréquent dans les œuvres de l'artiste. Une centaine de peintures, venues de collections publiques et privées, sont réunies pour cette exposition inédite.
Les chevaux sont la passion immuable de Géricault : de ses premiers dessins à ses plus grands tableaux, le peintre a toujours été fasciné par ces animaux, leur anatomie, leurs émotions, leur vie : l'artiste a admiré, analysé, étudié chaque aspect de cet animal. L'exposition explore donc cette passion dévorante dans un parcours divisé en cinq chapitres : Le cheval politique, L’écurie sanctuaire, Rome : la course des chevaux libres, Londres : dandies et prolétaires et La mort du cheval. 

Jean Hélion : La prose du monde

du March 22, 2024 au Aug. 18, 2024

Paris, Musée d'Art Moderne

Le Musée d’Art Moderne de Paris propose une exposition rétrospective de l'œuvre de Jean Hélion (1904-1987), peintre et intellectuel dont l’œuvre traverse le XXème siècle : Jean Hélion fut un des pionniers de l’abstraction qu’il introduit en Amérique dans les années 1930, avant d’évoluer vers une figuration personnelle à l’aube de la deuxième guerre mondiale.

Caspar David Friedrich, Paysages infinis

du April 19, 2024 au Aug. 4, 2024

Berlin, Alte Nationalgalerie

À l'occasion du 250e anniversaire de Caspar David Friedrich (1774-1840), l'Alte Nationalgalerie de Berlin, présente une grande exposition de l'œuvre du plus important peintre romantique allemand. pour la première fois. Environ 60 peintures et 50 dessins venus d'Allemagne et de l'étranger, dont des icônes de renommée mondiale, seront exposés.
Une telle exposition est attendue depuis longtemps à Berlin, tout simplement parce que de nombreuses acquisitions et présentations publiques dans la capitale prussienne ont contribué à la renommée précoce de l'artiste du vivant de Friedrich et parce que la Galerie nationale abrite l'une des plus grandes collections de peintures de Friedrich au monde.

Michelangelo: the last decades

du May 2, 2024 au July 28, 2024

Londres, National Gallery

Ce printemps, la National Gallery de Londres consacre une exposition aux dernières années de Michel-Ange.
L'exposition du British Museum s'inspire de la réinstallation de Michel-Ange à Rome en 1534 après l'effondrement de la république florentine. Il entreprit alors une série de commandes papales, dont la fresque du Jugement dernier dans la chapelle Sixtine, la reconstruction de la basilique Saint-Pierre et la création des peintures murales de la chapelle Pauline du Vatican. Pour illustrer cet élan tardif de sa production, le British Museum dévoile le carton de l’Épiphanie (vers 1550), en cours de restauration depuis 2018, aux côtés des dessins préparatoires du Jugement dernier, des conceptions architecturales de Saint-Pierre et d'une sélection de ses écrits.

Guerchin, Le métier de peintre

du March 23, 2024 au July 28, 2024

Turin, Musées Royaux

Cette exposition rassemble plus de cent œuvres de Guerchin et d'artistes de son époque, provenant de plus de trente musées et collections importants - dont le Prado et le monastère de l'Escurial - pour présenter le grand art du maître émilien et retracer l'histoire du métier et de la vie des peintres au XVIIe siècle, dans une grande et fascinante fresque du système artistique. 

Made in Germany Peintures germaniques des collections françaises (1500-1550)

du May 4, 2024 au July 23, 2024

Besançon, Musée des Beaux Arts et d'Archéologie

Le musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon présente une exposition ambitieuse dédiée aux peintures germaniques de la Renaissance issues des collections publiques françaises. Deux autres volets de l’exposition, consacrés pour l’un aux peintures germaniques du Rhin supérieur (XIVe-XVIe siècles) et pour l’autre à celles du saint empire romain germanique (XVe-XVIe siècles) prennent place simultanément au musée Unterlinden de Colmar et au musée des Beaux-Arts de Dijon.
L’exposition du musée de Besançon présente 70 œuvres de la Renaissance germanique. Ce corpus resserré et exigeant met en valeur l’ensemble exceptionnel de peintures de Lucas Cranach (1472-1553), léguées par Jean Gigoux (1806-1894) et qui constituent des chefs-d’œuvre des collections bisontines.

Grands décors restaurés de Notre-Dame

du April 24, 2024 au July 21, 2024

Paris, Mobilier National

À la veille de la réouverture de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le Mobilier national présente les chefs-d’œuvre du décor intérieur de l’édifice, soit vingt et un tableaux de grand format, parmi lesquels treize grands « mays », récemment restaurés D’autres objets remarquables complètent cet ensemble : la tenture de la vie de la Vierge tissée pour orner le chœur au XVIIe siècle, en quatorze pièces, aujourd’hui conservée à la cathédrale de Strasbourg, et l’immense tapis de Savonnerie offert à la cathédrale par le roi Charles X, dont la restauration vient de s’achever au Mobilier national.

The Last Caravaggio

du April 18, 2024 au July 21, 2024

Londres, National Gallery

Dans cette nouvelle exposition, consacrée au "dernier Caravage", « Le Martyre de Sainte Ursule », (1610), généreusement prêté par la Collection Intesa Sanpaolo (Galerie d'Italia – Naples), sera présenté aux côtés d'une autre œuvre tardive de l'artiste,"Salomé recevant la tête de Saint Jean-Baptiste" (vers 1609-1610).
En effet en mai 1610. Le Caravage est à Naples et travaille sur le dernier tableau qu'il ait jamais peint. Deux mois plus tard, il décède dans des circonstances mystérieuses. Mais c’est au cours de ses dernières années tumultueuses que le Caravage réalise certaines de ses œuvres les plus marquantes.

 

 

Imagine ! 100 ans de Surréalisme

du Feb. 21, 2024 au July 21, 2024

Bruxelles, Musée Royaux des Beaux Arts de Belgique

Le parcours de cette exposition consacrée au Surréalisme se fait au travers du temps et surtout des thèmes centraux du mouvement que sont les rêves (et les cauchemars), la nature (et les forêts), la nuit (et la lumière), les mythes, ou encore le cosmos. Autant de sources d'inspiration artistiques pour Salvador Dalí, Max Ernst, Joan Miró, Man Ray, Dorothea Tanning, Dora Maar, Jackson Pollock, présents à travers des œuvres, pour certaines jamais réunies ainsi. mais aussi de Paul Delvaux, Yves Tanguy, Marcel Mariën, Jane Graverol, et bien sûr René Magritte.

Paris 1874 Inventer l'impressionnisme

du March 26, 2024 au July 14, 2024

Paris, Musée d'Orsay

Il y a 150 ans, le 15 avril 1874, ouvre à Paris la première exposition impressionniste..
« Paris 1874. L’instant impressionniste » propose de retracer l’avènement d’un mouvement artistique surgi dans un monde en pleine mutation. « Paris 1874 » fait le point sur les circonstances ayant mené ces 31 artistes - parmi lesquels sept seulement sont aujourd’hui universellement renommés – à se réunir pour exposer ensemble leurs œuvres.    
Une sélection d’œuvres ayant figuré à l’exposition impressionniste de 1874 est mise en perspective avec des tableaux et sculptures montrés au même moment au Salon officiel. Cette confrontation inédite permet de restituer le choc visuel des œuvres alors exposées par les impressionnistes, mais aussi de le nuancer, par des parallèles et recoupements inattendus entre la première exposition impressionniste et le Salon.